Maman ne voit plus rien

maman ne voit plus rien

 

C’est très difficile d’être maman aujourd’hui. C’est vrai, entre l’envie d’étouffer son nouveau né et l’obligation de gérer ses flaques de sang sans trébucher jusqu’à la ménopause, le chemin reste long et périlleux.
Moi qui suis un homme, je connais bien tout ça.
Heureusement pour tout le monde, j’ai déjà étouffé mon chiot. Il ne me reste plus qu’à éviter les flaques d’eau. Ou de salive, peu importe, ça glisse.
Je bave.
Mon chiot a détruit mon corps donc oui, j’ai, moi aussi, le droit d’avoir mes petits problèmes personnels.
Mon fils est venu me rendre visite hier, je lui en ai voulu.
1m85 de muscles, ça fout les boules.
J’étais déchirée.
Je lui ai proposé un verre mais il ne m’a jamais répondu. Sans doute qu’il dormait déjà.
Ça ne l’a pas aidé à l’école, il ne m’a jamais ramené une seule bonne note à l’époque.
Il sent la merde.
J’aurais peut-être dû le dresser. Je vais me servir dans sa gamelle tiens.
C’est quand même moi le chef de famille ici.
Mon mari viendra changer le petit fin de semaine, il me l’a promis avant de partir se planter quelques géraniums dans le fond du jardin.
Je ne sais pas s’il me ment ou si je l’aime. Ce qui est sûr, c’est qu’il a le goût du terreau.
J’ai toujours été le bricoleur de la maison et lui le jardinier.
J’ai peint le carrelage en rouge. Ou en bleu, je ne sais plus.
C’était pas si difficile.

 

Download all tracks (.rar) here !

CDS